Stéphane Lhomme demande de ne pas prendre en compte le vote par Internet

Dans la dépêche AFP suiv­ante l’on apprend que le can­di­dat Stéphane Lhomme estime “impens­able d’accepter le vote de 8.000 incon­nus”, et que “la seule solu­tion accept­able” est de “ne compt­abilis­er que les votes par bul­letin papi­er, par cour­ri­er postal ou les votes dans les sec­tions locales d’EELV”.

On sera aus­si ravi d’apprendre que Philippe Meirieu à un moyen de voir les élec­trons pass­er au tra­vers du serveur du prestataire car pour lui  le vote se fait au con­traire dans “une grande clarté”. Ouf, on est ras­suré.

DEPECHE AFP
PARIS, 14 juin 2011 (AFP) — L’équipe de cam­pagne d’Eva Joly a inter­pel­lé mar­di la direc­tion d’Europe Ecolo­gie-Les Verts sur le nom­bre de votants à la pri­maire EELV, deman­dant que les règles de par­tic­i­pa­tion soient respec­tées pour éviter toute “sus­pi­cion” lors du vote qui se tient à par­tir de mer­cre­di.

Dans une let­tre envoyée mar­di à la secré­taire nationale d’EELV Cécile Duflot, et au prési­dent du Con­seil fédéral Philippe Meirieu, Ser­gio Coro­n­a­do, directeur de cam­pagne d’Eva Joly, explique que sur les 32.896 per­son­nes inscrites offi­cielle­ment pour vot­er à la pri­maire, près de 8.000 “coopéra­teurs” (sym­pa­thisants non-adhérents) n’ont “pas trans­mis de jus­ti­fi­catif d’identité”.

Or, c’est là une con­di­tion pour pou­voir par­ticiper à la pri­maire, rap­pelle-t-il. Sur les 32.896 inscrits, 15.000 sont adhérents EELV. Et env­i­ron 16.000 sont “coopéra­teursEELV dont quelque 45% n’ont “pas encore” envoyé leur jus­ti­fi­catif d’identité, a dit à l’AFP Alex­is Braud de la com­mis­sion pri­maire.

Un mail de rap­pel a été envoyé pour régu­laris­er la sit­u­a­tion, a-t-il pré­cisé, rap­pelant que le corps élec­toral a été validé par les man­dataires des can­di­dats à la clô­ture des inscrip­tions ven­dre­di soir.

Pour M. Coro­n­a­do, “si les règles accep­tées par tous n’étaient pas in fine respec­tées, je crains qu’on n’ouvre la porte à la con­tes­ta­tion et à la sus­pi­cion mal­heureuse­ment. Je crois en effet que ces ques­tions ne peu­vent être traitées de manière dés­in­volte”, fait-il val­oir.

On a pris un peu de retard sur la véri­fi­ca­tion des iden­tités des nou­veaux coopéra­teurs”, a recon­nu Philippe Meirieu auprès de l’AFP. Mais “la procé­dure est désor­mais en cours”, a-t-il affir­mé après un coup de télé­phone à M. Coro­n­a­do pour le ras­sur­er. “Les gens dont l’identité n’aura pas été véri­fiée avant le début du vote n’auront pas leur espace ouvert s’ils veu­lent vot­er” par inter­net, a-t-il pré­cisé.

L’anti-nucléaire Stéphane Lhomme, autre can­di­dat à la pri­maire, a, lui, déclaré, dans un com­mu­niqué “s’attendre à un coup de force du clan Hulot par l’intermédiaire d’un vote élec­tron­ique opaque”. Il a jugé “impens­able d’accepter le vote de 8.000 incon­nus”, et que “la seule solu­tion accept­able” est de “ne compt­abilis­er que les votes par bul­letin papi­er, par cour­ri­er postal ou les votes dans les sec­tions locales d’EELV”.

Pour M. Meirieu, le vote se fait au con­traire dans “une grande clarté” avec des “garanties de procé­dures” sur le “plan tech­nique et déon­tologique” par une “entre­prise spé­cial­iste qui a les meilleures références” en la matière.

Le prési­dent du par­lement écol­o­giste sera d’ailleurs présent au dernier débat de pre­mier tour de la pri­maire à Lille mer­cre­di soir pour rap­pel­er à l’ensemble des can­di­dats, dont M. Lhomme, qu’ils ont “signé l’engagement de pas atta­quer” les autres pré­ten­dants.

Le vote pour le pre­mier tour de la pri­maire EELV sera ouvert à l’issue du débat de Lille et sera clos le 23 juin pour le vote inter­net et le 24 pour le vote par cour­ri­er postal.

Ce contenu a été publié dans depêche. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Stéphane Lhomme demande de ne pas prendre en compte le vote par Internet

  1. Hunter dit :

    Cela n’a rien à voir avec la solu­tion de vote en ligne en elle même en fait.
    Stéphane Lhomme, can­di­dat qui se proclame anti-Hulot, sait que celui-ci peut pren­dre l’avantage grâce aux coopéra­teurs qui passeront par le vote par inter­net. C’est pour ça qu’il le con­teste.
    —————————————-
    NDLR: CE COMMENTAIRE ANONYME PROVIENT D’UN ORDINATEUR D’EXTELIA, LE PRESTATAIRE EN VOTE ÉLECTRONIQUE D’EELV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *