Primaire EELV : Stéphane Lhomme et son mandataire demandent l’annulation des votes électroniques

- De nom­breuses irrégu­lar­ités ont émail­lé le vote du pre­mier tour et jet­tent le trou­ble sur le sec­ond
— Cécile Duflot a été poussée au men­songe en affir­mant que les man­dataires avaient validé le scrutin

Bor­deaux et Paris, le 6 juil­let 2011 — Afin d’en finir avec une organ­i­sa­tion qui date du passé, Stéphane Lhomme, can­di­dat lors du pre­mier tour de la pri­maire d’Europe écolo­gie-Les Verts (EELV), et son man­dataire Hervé Suaudeau, adhérent d’EELV, ont saisi mer­cre­di 6 juil­let Philippe Meirieu, prési­dent du Con­seil fédéral d’EELV, et deman­dent l’annulation des bul­letins élec­tron­iques.

Con­traire­ment à la plus élé­men­taire des règles en vigueur dans les organ­i­sa­tions démoc­ra­tiques, les can­di­dats et leurs man­dataires se sont vu inter­dire de con­sign­er les prob­lèmes sur le procès-ver­bal. Pire : lors de la con­férence de presse d’annonce des résul­tats du pre­mier tour, Cécile Duflot (secré­taire nationale d’EELV) a ouverte­ment men­ti, sans doute emportée par les élé­ments de lan­gage qui lui ont été fourni par le lob­by du vote élec­tron­ique, en pré­ten­dant que “Les résul­tats on été validés par les man­dataires présents au moment du dépouille­ment final”.

En effet, Hervé Suaudeau était bien présent au nom de Stéphane Lhomme et s’est bien gardé de valid­er les résul­tats du fait des nom­breuses irrégu­lar­ités qui ont émail­lé le scrutin.

Stéphane Lhomme et Hervé Suaudeau :

  1. deman­dent au l’annulation des bul­letins élec­tron­iques lors des deux tours des cette pri­maire
  2. deman­dent à Philippe Meirieu de porter au procès ver­bal les obser­va­tions et réserves (doc­u­ment disponible sur demande) qui réper­to­ri­ent et explici­tent les divers­es irrégu­lar­ités con­statées, dont les plus impor­tantes sont :
  • aucun règle­ment du vote n’a été fourni (il sem­ble tout sim­ple­ment ne pas exis­ter !)
  • l’accès au procès ver­bal a été empêché
  • le vote élec­tron­ique a con­nu de nom­breux dys­fonc­tion­nements et zones d’ombre
  • les votes élec­tron­iques de Hen­ri Stoll et Stéphane Lhomme ont peut-être été inver­sés (les con­séquences directes sont faibles, mais la fia­bil­ité du sys­tème en est totale­ment remise en cause)
  • 4500 votants n’ont pas attesté de leur iden­tités con­traire­ment à ce qui avait été exigé col­lec­tive­ment
  • les organ­isa­teurs ont ouverte­ment avan­tagé le can­di­dat Hulot en joignant aux 4 pro­fes­sions de foi une fiche sidérante dén­i­grant un des can­di­dats et val­orisant la “bien­veil­lance” du can­di­dat Hulot.

En l’absence de réponse, et si le doc­u­ment pro­duit n’est pas joint au procès ver­bal, Stéphane Lhomme et Hervé Suaudeau se réser­vent dénon­cer la pri­maire en jus­tice. De façon générale, il appa­raît que les adhérents et sym­pa­thisants d’EELV doivent d’urgence s’intéresser à cer­taines pra­tiques du lob­by­ing du vote élec­tron­ique en vigueur dans le mou­ve­ment, car elles sem­blent s’éloigner rapi­de­ment de toute idée de démoc­ra­tie.

Pub­lié aus­si sur le site de Stéphane Lhomme.

MAJ du 18/09/2012: L’idée de recours judi­ci­aire a été aban­don­née dans une per­spec­tive d’apaisement péd­a­gogique néan­moins les doc­u­ments n’ont jamais été pris en compte par EELV mal­gré un recours au con­seil statu­taire lais­sé sans réponse.

Ce contenu a été publié dans eelv, presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Primaire EELV : Stéphane Lhomme et son mandataire demandent l’annulation des votes électroniques

  1. Aconin dit :

    Ce qui est extra­or­di­naire, c’est que l’on envis­age aus­si de faire vot­er plus d’un mil­lion d’électeurs en France a l’élection du prési­dent de la république avec des machines élec­tron­iques déclarées agréées par le min­istère de l’intérieur, alors qu’elles ne rem­plis­sent pas les con­di­tions d’agrément !
    Com­parez ces con­di­tions pub­liées avec la déc­la­ra­tion d’agrément et la réal­ité de leur util­i­sa­tion:
    voir page 3/43:
    http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/comment_voter/machines-voter/downloadFile/attachedFile_1/mav2.pdf?nocache=1158323485.73

    et tout est dit!

  2. krominet dit :

    Poli­tique­ment Stéphane Lhomme a tort , et le résul­tat du 1er tour en faveur d’ Eva Joly suf­fit à le démon­tr­er.

    Juidique­ment .. il a rai­son … pas de pro­to­cole élec­toral , pas de procé­dure , pas de con­for­mité CNIL (Résul­tats du con­trôle en attente, mais qui n’augure rien de bon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *